Fret maritime

  • Transport de marchandises
  • Aide
  • Transport
  • Chaîne d'approvisionnement
  • Fret

Le passage du fret aérien au fret maritime peut réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre dues au transport de marchandises. Des opportunités existent pour de nombreux produits. La planification et l’anticipation sont des leviers essentiels pour mettre en œuvre cette transition.

Pourquoi est-il important de passer du fret aérien au fret maritime ?

Le fret représente environ 10% des émissions globale de CO2 (1) et le fret aérien est de loin le mode le plus polluant (1054 gCO2/t-km). En revanche, les transports maritimes sont ceux qui émettent le moins de CO2 par tonne transportée (19gCO2/t-km), même si la qualité du fioul utilisé pose de sérieux problèmes de pollution locales (2). S’il est fait intelligemment, le passage du fret aérien au fret maritime peu réduire les émissions du transport de marchandise sans compromettre les livraisons. 

Pourquoi est-ce une question clé pour le secteur de l'aide ?

Les organisations de l’aide internationale utilisent fréquemment l’avion, très émetteur de gaz à effet de serre, pour le transport de marchandises vers les terrains d’opération. Le recours au transport aérien international leur est nécessaire dans certaines circonstances, pour répondre rapidement aux situations d’urgence, ou pour acheminer des articles sensibles et des produits périssables. Dans beaucoup de cas, il est possible de transporter les marchandises par bateau sans pour autant compromettre les la mission des organisations humanitaires.

Quelle est la solution ?

Avoir recourt au transport maritime pour le plus grand nombre d’articles possible et dans le plus grand nombre de cas possible. Un recours plus systématique au fret maritime permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre mais aussi de faire des économies financières significatives.

© Rinson Chory/Unsplash.

Points clés de la mise en œuvre

Différents moyens peuvent être mis en œuvre pour augmenter la part de transport maritime d’une organisation. Une planification annuelle des commandes internationales précises et contextualisées ainsi qu’une connaissance détaillée de chaque étape de la commande sont des éléments clés du changement. 

Le travail de planification, pour être pertinent, est réalisé en collaboration étroite avec les utilisateurs des marchandises commandées et les responsables de l’approvisionnement. La décentralisation de sites de stockage, le développement de hub logistique régionaux installés au plus près des projets, permet de réduire les temps et les distances de transport mais aussi de favoriser les achats locaux. 

Points de vigilance

  • Nettement moins émetteur de gaz à effet de serre que le fret aérien, le fret maritime est cependant responsable d’environ 3% des émissions mondiales avant la pandémie de Covid 19 (3), principalement à cause de l’utilisation de fioul lourd. Mais le secteur est en cours de transformation et la tendance est à la réduction des émissions. L’Organisation Maritime Internationale (OMI) a pour objectif une réduction des gaz à effet de serre, par rapport à 2008 (4), de 40% en 2030 et de 50% en 2050. Pour atteindre cet objectif, des innovations technologiques et des carburants alternatifs sont d’ores et déjà disponibles, d’autres sont en cours d’étude ou d’expérimentation. Il est donc possible, pour une organisation internationale, de choisir des compagnies de transport maritime éco-responsables, engagées dans des politiques de réduction des émissions(5).

Chiffres clés

19gCO2

Émissions par tonne-km pour le fret maritime

16gCO2

Émissions par tonne-km pour le rail

243gCO2

Émissions par tonne-km pour le transport routier

1054gCO2

Émissions par tonne-km pour le fret aérien

5 times

Le fret aérien peut être au moins 5 fois plus cher que le fret maritime. (5)

  • Le fret maritime est-il vraiment si lent ?

    Le transport maritime a la réputation d’être lent. Il est fréquent qu’il ne soit pas utilisé pour cette raison. Or, si l’on considère l’ensemble de la chaine d’approvisionnement, depuis la commande initiale jusqu’à la réception des articles sur le terrain, le transport de marchandises par voie maritime peut prendre le même temps (voir moins) que par voie aérienne. Les formalités d’exonération de taxes et de pré-dédouanement peuvent être effectuées pendant les trajets en bateau, et être terminées quand le navire arrive au port. Alors qu’en fret aérien, toutes les démarches doivent être effectuées et terminées avant le départ de l’avion pour que les marchandises, éventuellement sensibles, puissent être correctement stockées dès l’arrivée à destination. Lorsque les procédures d’exonération et de pré-dédouanement sont longues (cela peut parfois aller jusqu’à huit semaines), il est courant d’observer que le fret maritime ne prend pas plus de temps que le fret aérien. 

Actions clés

  • #1 Planifier annuellement

    Etablir une planification annuelle des commandes tenant compte de délais d’approvisionnement calculés en fonction des spécificités des articles et des contextes. 

  • #2 Augmenter la capacité de stockage régionale

    Développer des entrepôts et des centres logistiques régionaux pour stocker les marchandises à proximité des projets, en particulier les articles provenant directement des fournisseurs, afin de minimiser les distances et d’optimiser la chaîne d’approvisionnement. 

  • #3 Acheter localement

    Privilégier, à qualité égale, les achats locaux ou régionaux. 

  • #4 Choisissez soigneusement les entreprises de transport

    Choisir des compagnies de transport éco-responsables, utilisant des carburants alternatifs et/ou des innovations technologiques et qui respectent la réglementation actuelle sur la teneur en souffre de 0.5% maximum dans le fuel des navires (Organisation Maritime Internationale).

  • #5 Utiliser des conteneurs dit reefer

    Utiliser des conteneurs de transport maritime réfrigérés dits « Reefer » pour les marchandises sous température contrôlée.

Considérer

  • Co-bénéfices potentiels

    • Réduction des coûts de transport. 
    • Meilleure gestion des commandes et de la chaine d’approvisionnement.  
  • Conditions de succès

    • Collaboration étroite entre les acteurs intervenants dans le processus de commande. 
    • Estimation précise de chaque étape du délai d’approvisionnement prenant en compte la durée de vie des produits, les formalités administratives et douanières, les temps de pré- et post-acheminement, etc. 
    • Choix de la compagnie de transport en fonction de critères environnementaux.  
  • Prérequis et spécificités

    • Les commandes indispensables aux opérations d’urgence demandant une réponse rapide et les articles à durée de vie courte ou sensibles nécessitent un transport aérien. 
  • Risques potentiels

    • Le fioul utilisé comme carburant par les navires provoque une pollution de l’air importante (émission de dioxyde de souffre) et une pollution de l’eau (acidification) due aux rejets, aux dégazages en mer et aux naufrages. 

Expériences réussies

Médecins Sans Frontières France : Augmentation du fret maritime

L’organisation Médecins Sans Frontières France a réduit considérablement sa part de transport aérien et augmenté le volume de marchandises transportées par fret maritime. 

Dans les années 2010, 70% du volume total de marchandises était transporté par voie aérienne. En 2021, 67% du transport de marchandises s’est fait par fret maritime et seulement 29% par fret aérien(8).

ALIMA : des économies grâce à l'augmentation du fret maritime

En consolidant et en planifiant ses commandes, la mission ALIMA en Mauritanie a pu privilégier le fret maritime. Pour l’équivalent d’un conteneur de 20 tonnes de matériel médical transporté sur 3000 km, soit 60.000 tonnes-kilomètres, l’économie réalisée est de 12000 euros et de près de 100 tonnes de CO2 équivalent. Cette opération est un succès et sera élargie au Niger puis à la RDC. (9)

Outils et bonnes pratiques

  • Calculateur d'émissions de fret (en anglais)

    Calculateur d'émissions de fret pour les gaz à effet de serre et les émissions de gaz d'échappement.

    Regardez ici
  • Classement des compagnies de fret (en anglais)

    Un examen des rapports de durabilité des entreprises de transport de marchandises

    Regardez ici
  • Classement des compagnies de fret (en anglais)

    Le bilan climatique du transport maritime européen - Transport & Environnement Rapport (Tableau 4, p12)

    Regardez ici

Pour aller plus loin

  • Initiative FRET21 & ADEME: FRET21 (pour les expéditeurs), Objectifs CO2 (pour les transporteurs) et EV.com (pour les agents de transit)

    Lire ici
  • Présentation video - ADEME & FRET21: le fret à l'ère de la décarbonisation.

    Regarder ici
  • Guide pour la rédaction des cahiers des charges des transporteurs - ADEME

    Lire ici
  • Le transport mondial : Les émissions de CO2 en hausse, planète-énergies, 2020

    Lire ici
  • Initiative pour le transport maritime durable : L'initiative pour le transport maritime durable est un collectif multi-partite de dirigeants ambitieux et partageant les mêmes idées, qui favorise le changement par une collaboration intersectorielle afin de contribuer à un secteur maritime plus durable et de prospérer dans ce secteur.

    Lire ici

Sources

(1) Centre d’analyse strategique de la RF – Comment le fret mondial peut-il réduire son empreinte écologique ? 2010. Lire ici

(2) Centre d’analyse strategique de la RF – Comment le fret mondial peut-il réduire son empreinte écologique ? 2010. Lire ici

(3) GIEC – Émissions de gaz à effet de serre du transport maritime mondial, 2013-2015. Lire ici

(4) OMI – Réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant des navires. Lire ici

(5) GIEC – Émissions de gaz à effet de serre du transport maritime mondial, 2013-2015. Lire ici

(6) Vie Publique – Le fret mondial et le changement climatique, 2010. Lire ici

(7) Universal Cargo – Combat en 8 rounds entre le fret aérien et le transport maritime – Lequel gagnera votre cargaison ? 2016. Lire ici

(8) »Comment Médecins Sans Frontières a réduit son empreinte carbone en privilégiant le fret maritime ». Lire ici

(9) ALIMA – Fiche d’information sur le fret maritime – ALI_TR_001 – 07/2021 – v1

 

Photo de couverture © William William/Unsplash.