Énergies renouvelables

80% de l’énergie mondiale provient d’énergies fossiles très fortement émettrices en gaz à effet de serre. Il existe des sources d’énergies qui le sont moins : les énergies décarbonées et les énergies renouvelables. Elles constituent donc un élément incontournable de tout plan d’action climatique et doivent être développées et utilisées à grande échelle.

Quelle est la solution?

Le passage à l’énergie solaire photovoltaïque, ou à d’autres énergies renouvelables, comme le solaire thermique, l’éolien ou l’hydroélectricité permet de réduire la dépendance à l’égard des combustibles fossiles et des générateurs. L’autoproduction d’électricité (principalement photovoltaïque) est maintenant facilitée par des entreprises qui offrent à la fois un support technique pour installer les panneaux solaires dans vos bâtiments, et un contrat d’achat d’électricité pour racheter le surplus d’énergie que vous produisez. Une autre solution est d’acheter l’électricité auprès de fournisseurs d’énergie verte (lorsqu’ils existent). Cependant, le passage aux énergies renouvelables doit être accompagné d’une démarche favorisant la sobriété énergétique. L’énergie la plus écologique reste l’énergie que l’on ne consomme pas.

Pourquoi est-ce important?

Qu’il s’agisse des locaux au siège, d’infrastructures sur le terrain ou d’opérations d’urgence, les organisations d’aide humanitaire consomment surtout de l’énergie d’origine fossile. Pourtant, des alternatives énergétiques bas-carbone existent dans de nombreux cas.

Pour couvrir les besoins sur le terrain, les organisations ont souvent recours à des générateurs fonctionnant au diesel, fortement émetteurs de CO2. Remplaçer ces générateurs par des systèmes de production d’énergies renouvelables, réduitnettement l’empreinte carbone.

© Andreas Gucklhorn/Unsplash.

Points d'attention

L’installation et l’exploitation d’un dispositif de production d’énergie renouvelables demande au départ une bonne connaissance de la consommation énergétique existante et un dimensionnement précis de l’ensemble du système.

Les appareils ou équipements choisis doivent être robustes et, autant que possible, réparables localement ou régionalement.

Les équipements doivent être installés de manière à ce que la maintenance et les travaux d’entretiens soient aisés et puissent être effectués en toute sécurité (ex: nettoyage des panneaux solaires sur les toits).

Bon à savoir

Une énergie est dite renouvelable lorsque la source dont elle provient se forme ou se reconstitue plus rapidement qu’elle n’est consommée. Historiquement, c’était le cas des premières énergies que l’homme a utilisées ( le vent, le soleil, l’eau, les marées). ‍Certaines énergies renouvelables ne peuvent pas produire de l’électricité en continu ; elles sont dites intermittentes (éolien, solaire). D’autres sont dites pilotables car il est possible d’ajuster leur production à la consommation (hydroélectricité, biomasse, le bois s’il est replanté).

Une énergie décarbonée est une énergie qui n’émet pas de dioxyde de carbone (CO2) lors du processus de conversion de l’énergie primaire en énergie finale. C’est le cas du nucléaire puisqu’il ne produit pas de CO2, bien qu’ il dépende de l’uranium, qui n’est pas une ressource renouvelable.

Cependant il est important de garder à l’esprit que toutes les énergies émettent des gaz à effet de serre, notamment si on intègre l’énergie nécessaire à l’extraction minière, la production et le transport des matériaux, puis à la fabrication des convertisseurs et des centrales (éoliennes, panneaux solaires, centrales nucléaires et autres).

Aucune énergie n’est propre, et toute machine a besoin de matériaux. Pour être rigoureux il faudrait utiliser le terme d’énergie “bas carbone”.

Chiffres clés

80%

de l’énergie mondiale provient d’énergies fossiles (1)

11%

de l’électricité mondiale pourrait provenir de l’énergie solaire photovoltaïque en 2050 (2)

  • Émissions de gaz à effet de serre pour 1 kWh d’électricité produit

    • Nuclear → 6 g CO2-eq / kWh
    • Hydropower → 12 g CO2-eq / kWH
    • Wind power → 15 g CO2-eq / kWh
    • Solar photovoltaic energy → 44 g CO2-eq / kWh
    • Natural gas → 418g CO2-eq / kWh
    • Fuel oil → 730g CO2-eq / kWh
    • Coal → 1058g CO2-eq / kWh (3)

A méditer

La Plateforme Globale pour l’Action (Global Platform for Action, GPA) est l’initiative globale pour la promotion d’actions facilitant l’accès à l’énergie dans les situations de déplacement de population. Cette initiative a mené une enquête auprès des experts en énergie du secteur humanitaire afin d’estimer le nombre de générateurs diesel et à essence utilisés pour produire de l’électricité dans le cadre des opérations humanitaires, en vue d’établir les possibilités de transition vers des solutions solaires. Sur la base des réponses de six organisations des Nations Unies et du CICR, ils estiment qu’il y a actuellement 11 365 générateurs en service. Cela représente 108 millions de dollars de carburant dépensés par les agences humanitaires chaque année, et 194 000 tonnes de CO2 émis. En outre, ils ont estimé qu’un investissement total de 236 millions de dollars serait nécessaire pour solariser des systèmes viables, ce qui permettrait d’économiser 70 millions de dollars en carburant et 126 000 tCO2 par an. (4)

Solutions clés

  • #1 Diagnostic et suivi

    Réaliser un diagnostic énergétique et effectuer un suivi régulier des installations électriques pour mieux connaitre la consommation et proposer des équipements plus adaptés. Des boitiers électriques connectés, placés sur le compteur électrique, faciles à installer et peu coûteux, fournissent toutes les informations nécessaires à la bonne connaissance et à la bonne compréhension des besoins énergétiques réels ainsi qu’au bon dimensionnement des équipements.

  • #2 Sobriété, la priorité numéro 1

    Mettre en place des politiques internes et des « bonnes pratiques » favorisant la sobriété énergétique et la réduction de la consommation d’énergie. Réduire le chauffage et la climatisation et définir des normes de température pour les bureaux, résidences, magasins ou encore entrepôts. Informer l’ensemble des utilisateurs et/ou parties prenantes et communiquer les résultats obtenus.

  • #3 Énergie solaire photovoltaïque

    L’énergie solaire photovoltaïque (PV) est une énergie électrique produite à partir du rayonnement solaire grâce à des panneaux ou des centrales solaires photovoltaïques. La grande majorité des panneaux solaires sont fabriqués avec du silicium qui a la propriété de transformer le rayonnement solaire en électricité.

  • #4 Énergie solaire thermique

    L’énergie solaire thermique est la chaleur produite par les radiations solaires au moyen de panneaux solaires thermiques. Elle est utilisée directement pour chauffer des locaux ou de l’eau chaude sanitaire (serres, architectures bioclimatiques, panneaux solaires chauffants, chauffe-eau solaires).

  • #5 Énergie éolienne

    L’énergie éolienne consiste à exploiter l’énergie cinétique du vent qui est transformée en énergie électrique par un dispositif aérogénérateur (éolienne couplée à un générateur) ou en énergie mécanique (éolienne de pompage direct, moulin à eau, voilier, etc.).

  • #6 Hydroélectricité

    L’énergie hydraulique est l’énergie cinétique  produite par le mouvement des masses d’eau : chutes d’eau, cours d’eau, marée, vagues, courants, etc. Cette énergie peut être utilisée directement (moulin à eau) ou être transformée en énergie électrique (centrale hydroélectrique ou microcentrale à usage domestique).

  • #7 Géothermie

    Les systèmes de géothermie de surface simples, tels que puits climatiques (puits canadien ou provençaux) permettent d’utiliser de manière passive la température du sol afin de réchauffer ou de rafraichir des locaux. L’air, ou le liquide, qui circule dans un réseau de tuyauterie enterré capte la température constante du sol qui est ensuite redistribuée à l’intérieur du bâtiment.

  • #8 Passer à un fournisseur d'énergie verte

    Passer d’un fournisseur d’électricité produite à partir d’énergies fossiles, à un fournisseur d’électricité bas carbone. Une offre est qualifiée de “verte” seulement si le fournisseur injecte dans le réseau la même quantité d’énergie renouvelable que la quantité consommée par ses clients.

  • #9 Contrat d’achat d’électricité

    Dans certains pays, des entreprises spécialisées proposent un support technique pour installer une production indépendante d’électricité dans des bâtiments privés (e.g. des panneaux photovoltaïques pour couvrir le toit d’un hôpital) et offrent un contrat d’achat d’électricité pour racheter le surplus d’électricité produite, afin de le réinjecter dans le réseau. Elles sont couvrent tous les aspects techniques d’une installation PV, inclus le dimensionnement, la construction, la maintenance et l’exploitation.

  • #10 Mesures passives

    Le passage aux énergies renouvelables doit préférablement être accompagné d’une amélioration des performances énergétiques des bâtiments. Différentes mesures passives de réduction de la consommation énergétique, principalement de la climatisation, peuvent être appliquées : peinture réfléchissante blanche sur les toitures, isolation de l’enveloppe extérieure, installation de protections solaires.

Expériences réussies

Un hôpital alimenté par l’énergie solaire à Haïti

L’hôpital Mirebalais à Haïti est alimenté par l’énergie solaire, alliant design novateur et soins de santé. Il s’agirait du plus grand hôpital au monde à être alimenté principalement par l’énergie solaire. Dans une région où les coupures de courant durent en moyenne 3 heures par jour, le soleil est une source d’énergie plus fiable et plus rentable. Les 1800 panneaux solaires installés sur le toit de l’hôpital produisent jusqu’à 140 mégawattheures (MWh) d’électricité par temps clair. Cela représente plus de 100 % des besoins énergétiques quotidiens de l’hôpital, le surplus pouvant être injecté dans le réseau électrique national haïtien, gravement insuffisant.

Selon Jim Ansara, directeur de la construction, « Le défi résidait dans la conception et l’ingénierie, et dans l’intégration de l’énergie solaire produite dans les réseaux souvent instables et les générateurs de secours. À chaque étape, nous avons tenté des choses qui n’avaient jamais été faites auparavant… » (5)

La favela Babilonia à Rio de Janeiro tourne à l’énergie solaire

La favela compte 104 panneaux photovoltaïques, avec quatre installations, l’une d’entre elles sur le toit d’une auberge de jeunesse, une autre sur le toit du local d’une association de quartier (60 panneaux pour fournir de l’énergie à 34 familles). La production est connectée au réseau électrique local et le distributeur tient compte de cet apport d’énergie solaire pour réduire le montant des factures, avec un tarif variable selon la production. Résultat: une électricité moitié moins chère d’environ 50%. (6)

Chauffe-eau solaire Solvatten au Kenya

Solvatten est un double système de traitement de l’eau et de chauffage solaire de l’eau. L’appareil exploite la puissance du soleil pour traiter et chauffer l’eau, réduisant ainsi la nécessité de chauffer et de faire bouillir l’eau en brûlant du bois de chauffage ou du charbon de bois. Les appareils sont capables de rendre potable une eau hautement contaminée en quelques heures, à condition que la lumière du soleil soit suffisante. Une combinaison de rayons UV et de chaleur réchauffe et élimine tous les matériaux pathogènes dans 10 litres d’eau en 2 à 3 heures, ce qui permet de traiter plusieurs lots d’eau en une journée. Le système ne nécessite aucun entretien et peut être utilisé pendant plus de sept ans. 2592 systèmesSolvatten ont été distribués et vendus à un prix subventionné au Kenya, au bénéfice de 12900 personnes dans les bidonvilles urbains de Nairobi. Près de 62 millions de litres d’eau ont été traités depuis 2012. Solvatten est hautement reproductible car la méthodologie et le processus du projet sont réussis et solides et peuvent être reproduits dans d’autres villes d’autres pays. (7)

Équipements de cuisson et d’éclairage plus propres et économiques avec Entrepreneurs du Monde

Entrepreneurs du Monde facilite l’accès à des équipements de cuisson et d’éclairage plus propres et économiques pour améliorer les conditions de vie des populations vulnérables et les aider à développer des activités génératrices de revenus. Ces solutions sont accessibles grâce à des services financiers, et diffusées à travers des réseaux de distribution de proximité, offrant un bon service après-vente. Au Cambodge, Entrepreneurs du Monde a créé en 2015 l’entreprise sociale Pteah Baitong pour fournir des kits d’éclairage solaires de qualité aux familles les plus vulnérables, en zone rurale. Depuis 2018, ils gèrent des micro-réseaux solaires qui fournissent une électricité verte, bon marché et fiable, d’une puissance suffisante pour développer des activités génératrices de revenus. (8)

Électriciens sans frontières soutient les énergies renouvelables

Électriciens Sans Frontières, ONG de solidarité internationale, lutte contre les inégalités d’accès à l’électricité et à l’eau dans le monde. 97 % de leurs projets de développement utilisent les énergies renouvelables et s’articulent autour des deux aspects suivants : l’atténuation et l’adaptation. (9)

Outils et bonnes pratiques

Pour aller plus loin

Sources

(1) IEA, World Energy Balances. En anglais. En savoir plus.

(2) IEA, World Energy Balances. En anglais. En savoir plus.

(3) ADEME, Base carbone ®. En savoir plus.
Trajectoires, Les énergies décarbonées. En savoir plus.

(4) UNITAR, Global Platform for Action (GPA) on Sustainable Energy in Deplacement Settings. En anglais. En savoir plus.

(5) PIH’s Solar-Powered Mirebalais Hospital Opens in Haiti, Merging Innovative Design and Healthcare. En anglais. En savoir plus.

(6) Au Brésil, une favela de Rio tourne à l’énergie solaire. En savoir plus.

(7) Solvatten Solar Safe Water Heater in Kenya. En anglais. En savoir plus.

(8) Entrepreneurs du Monde, Accès à l’énergie. En savoir plus.

(9) Electriciens Sans Frontières, L’accès  à l’électricité et à l’eau. En savoir plus.

 

Photo de couverture © Nadeem Jafar/Pexels.